« Au fait, qu’est-ce que ça veut dire… ? » – Un glossaire d’Email Security pour comprendre tous les termes utilisés

« Au fait, qu’est-ce que ça veut dire… ? » – Un glossaire d’Email Security pour comprendre tous les  termes utilisés

DKIM, spam de NDR, SPF, CxO Fraud… un message peut être « exclu » par la technologie de sécurité de messagerie et ne pas être délivré dans la boîte de réception en raison de nombreuses causes.

Ces termes, les administrateurs informatiques et responsables de sécurité les connaissent bien. Mais cela se complique pour les utilisateurs qui consultent le dossier de quarantaine de leur messagerie personnelle. Que signifie exactement cette abréviation ? Puis-je ouvrir l’e-mail malgré tout ? Existe-t-il un risque de sécurité si je l’ouvre ?

Un glossaire en ligne pour éduquer les utilisateurs

Pour répondre à ces questions et sensibiliser les utilisateurs à la sécurité de leur messagerie, le glossaire de Retarus Email Security a été retravaillé en profondeur. Dans un langage clair et précis, ce répertoire facile d’accès balaie toutes les définitions qu’un utilisateur, même peu averti en informatique, peut rencontrer. Il est accessible en cinq langues, comme toutes les autres interfaces utilisateur des services de Retarus.

Il existe une entrée de glossaire distincte pour chaque motif de filtrage actuellement possible dans Retarus Email Security. Ainsi, pour accéder à chaque explication correspondante, il suffit de cliquer dans le « rapport Email Security » personnel généré automatiquement (et quotidiennement) appelé « résumé » :

Exemple de message de « rapport Email Security » affichant une liste de tous les e-mails bloqués ou transférés dans le dossier de quarantaine personnel. Cliquez dans la première colonne pour accéder directement à l’entrée de glossaire.

Plus de compréhension pour moins de demandes envoyées à l’assistance

Retarus consolide en permanence les mesures permettant une meilleure sensibilisation des utilisateurs en termes de sécurité de messagerie. La mise à disposition d’informations les plus détaillées possibles et facilement compréhensibles au sujet de méthodes d’attaque comme le phishing ou les malwares ne permet pas seulement d’optimiser le niveau de sécurité au sein des entreprises. Plus l’utilisateur a accès directement à des informations claires pour comprendre la nature exacte d’un message, plus le nombre de demandes adressées au service interne d’assistance informatique diminue. Les employés de ces services croulent sous les questions alors que certaines pourraient être évitées !

Un portail dédié qui fournit des informations détaillées sur chaque e-mail

Ainsi, tous les utilisateurs de Retarus reçoivent des détails supplémentaires sur leurs messages bloqués ou placés en quarantaine en temps réel via un portail de quarantaine utilisateur basé sur le navigateur. Outre les indications contenues dans le glossaire, l’utilisateur y trouve un système de code de couleurs intuitif correspondant aux différents degrés de menace, des fonctionnalités de recherche étendues (par exemple selon les pièces jointes ou le motif de quarantaine), de même qu’un aperçu des e-mails non distribués.

Vue détaillée d’un e-mail dans la « quarantaine utilisateur ». En plus d’informations sur la probabilité qu’un message puisse être un spam et les différents degrés de menace, un lien est également disponible permettant d’accéder à l’entrée de glossaire correspondante.

Plus de précisions dans les digests d’e-mails

Retarus retravaille également en profondeur la structure et les explications dans le « rapport Email Security » afin d’informer encore mieux les utilisateurs au sujet des motifs de filtrage et des éventuelles conséquences. A la clé : une protection optimale garantie !

Tags: //

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.